Showing 194 results

Authority record

Délégation archéologique française en Iran

  • FRAEPMSHRG-DAFI
  • Corporate body
  • 1897-1983

Sous la direction de Marcel Dieulafoy, les fouilles françaises à Suse prennent naissance en 1884-1886 ; en 1895 Nasr-ed-Din Shah signe une convention avec la France qui assure à cette dernière le monopole des fouilles en Perse. En 1897, est créée la "Délégation scientifique française en Perse" que dirigera jusqu'à sa démission en 1912 Jacques de Morgan, ingénieur des mines, précédemment à la tête du Service des antiquités d'Egypte. Des crédits considérables sont alors alloués à la Délégation par les Chambres afin de développer le rayonnement culturel de la France et contrebalancer ainsi la présence britannique grandissante. En 1912, l'épigraphiste V. Scheil et l'archéologue R. de Mecquenem succèdent conjointement à J. de Morgan. Les travaux à Suse, interrompus par la première guerre mondiale, reprennent en 1920 ; ils resteront jusqu'en 1947 sous la direction de R. de Mecquenem. La mission reçoit alors ses crédits de l'Instruction publique En 1928, la Perse est l'objet de luttes d'influence des puissances occidentales ; le monopole de la France sur les fouilles lui est retiré (toutefois en l'absence d'archéologues iraniens André Godard, architecte, est nommé conseiller pour les Antiquités ; il procède à l'organisation du Service des antiquités et crée le musée de Téhéran) mais le site de Suse reste acquis à la France. En 1946, la mission française de Suse qui dépend désormais du ministère français des Affaires étrangères est placée sous la direction de R. Ghirshman, archéologue ayant déjà conduit des recherches, à la demande de G. Contenau, en Iran à Tepe Giyan et Tepe Sialk et en Afghanistan. R. Ghirshman parallèlement aux fouilles de Suse mènera de 1951 à 1962 des travaux à Tchoga Zanbil. En 1967, Jean Perrot succède à Roman Ghirshman à la tête de la Délégation archéologique française en Iran et à celle de la Mission de Suse.

En 1967, sur le plan administratif la DAFI dépend de la Direction générale des relations culturelles scientifiques et techniques (DGRCST, plus tard DGCID) du ministère français des Affaires étrangères. Son siège se situe à Téhéran. Dès son arrivée en 1967, Jean Perrot transforme l'ancienne résidence de Roman et Tania Ghirshman en l'infrastructure de la DAFI : bureaux , bibliothèque, chambres pour les chercheurs de passage : archéologues, ethnologues, botanistes, géologues…

En 1983, la Délégation archéologique française en Iran fusionne avec l'Institut français d'iranologie (fondé par Corbin en 1946) pour former l'Institut français de recherches en Iran (IFRI) du ministère français des Affaires étrangères.

Agut Damien

  • FRAEPMSHRG-DA
  • Person
  • Chercheur au CNRS à partir de 2012

Cercle de recherches et d'études préhistoriques

  • FRAEPMSHRG-CREP
  • Corporate body
  • Depuis 1975

Le CREP est une association dont l'objectif est de promouvoir les recherches en préhistoire notamment par la publication et la diffusion d'ouvrages scientifiques.

Centre de recherches archéologiques du CNRS

  • FRAEPMSHRG-CRA
  • Corporate body
  • 1972-2000

Le Centre de recherches archéologiques (CRA), créé en 1972 et installé à Valbonne Sophia Antipolis (06) en 1975, était une fédération d'équipes de recherche réparties sur l'ensemble du territoire français.

Perlès Catherine

  • FRAEPMSHRG-CP
  • Person
  • Enseignant-chercheur à partir de 1971

Catherine Perlès est professeur émérite à l'université de Paris Ouest Nanterre La Défense. Ses travaux de recherche ont suivi deux voies principales : l'étude de certains aspects des modes de vie préhistoriques tels que l'usage du feu, l'alimentation ou les habitats, et l'étude d'ensembles lithiques, du Paléolithique supérieur au Néolithique. Actuellement, ces deux voies se confondent en une perspective synthétique sur l'évolution des sociétés préhistoriques.

TITRES OBTENUS :

    1. Maîtrise de préhistoire, Foyers paléolithiques en URSS. Jury : A. Leroi-Gourhan et M. Brézillon, Sorbonne.
    1. Doctorat de troisième cycle en Ethnologie (mention préhistoire), Le feu au Paléolithique. Jury : E. de Dampierre, A. Leroi-Gourhan (directeur), L. Balout et J. Garanger.
  • 1986 . Doctorat d’État ès Lettres : Les industries lithiques taillées de Franchthi (Grèce). Jury : A. Bietti, M.-C. Cauvin (directeur), J. Courtin, R. Ginouvès, J. Tixier. Nanterre, université de Paris X.

DISTINCTIONS HONORIFIQUES :

    1. "Kress National Lecturer" of the American Institute of Archaeology. "Fellow" of the Institute for Advanced Studies de l'Université d'Indiana.
    1. "Kromp Distinguished Lecturer in Anthropology", Indiana Université (USA).
    1. Doctorat Honoris Causa (Honorary Degree Doctor in Humane Letters), Indiana University, USA.
    1. " Movius lecturer ", Peabody Museum, University of Harvard.
    1. Commandeur de l'Ordre des palmes académiques.

FONCTIONS ET RATTACHEMENTS SCIENTIFIQUES :

Postes occupés :

  • 1971-1973. Chargée de cours à l'université de Paris X.
    1. Assistante au Muséum National d'Histoire Naturelle (de mai à novembre).
  • 1973-1983. Maître-assistante de Préhistoire à l'université de Paris X .
  • 1983-1985. Détachement auprès de la section 33 du CNRS sur poste d'accueil.
  • Depuis 1986. Professeur à l'Université Paris X.
  • 1993-1998. Élection à l'Institut Universitaire de France comme membre senior.
  • 1998-2003. Réélection à l'Institut Universitaire de France.

Rattachements scientifiques :

  • 1971-1979. Membre du laboratoire de Préhistoire du Muséum National d'Histoire Naturelle (LA 140).
  • 1973-1978. Membre de la Mission archéologique de Kitsos (Grèce).
  • Depuis 1980. Membre de l'UPR 7549 du CNRS (qui devient l' UMR 7055 au 1/1/99).
  • 1984-1986. Membre de la Mission Néolithique de Thessalie, MAE.
  • 1987-1997. Responsable de la Mission Néolithique de Grèce,MAE.

RESPONSABILITÉS COLLECTIVES

Université et Ministère de l’Éducation Nationale :

  • Depuis 1976. Responsable de la section de préhistoire du département d'Ethnologie et Préhistoire de l'université de Paris X et membre du Conseil de l'UER à plusieurs reprises ; membre de la Commission des Spécialistes (section 20).
  • Depuis 1986. Membre du Conseil et du Jury de D.E.A. Ethnologie et Sociologie comparative de l'université de Paris X.
  • Depuis 1989. Responsable de l'option "Sociétés préhistoriques" du D.E.A. Ethnologie et sociologie comparative de l'université de Paris X.
  • 1992-2004. Responsable pour Paris X du D.E.A. multisceaux "Archéologie et environnement".
  • 1992-1995. 1er Vice-Président de la section 20 du CNU.
  • 1996-1999. Membre élu du CNU (section 20).

Ministère des Affaires Étrangères :

  • 1980-1988. Membre nommé de la Commission des Fouilles du Ministère des Affaires Étrangères.
  • 1987-1998. Responsable de la Mission Néolithique de Grèce.

C.N.R.S.:

  • 1988-1995. Directeur de l'UPR 7549 du CNRS "Préhistoire et Technologie" (ERA 28 du CRA).
  • 1988-1995. Membre du Bureau du Conseil des Directeurs de Laboratoire du campus de Meudon.
  • 1989-1993. Responsable du réseau Catalogue Collectif des Ouvrages "Préhistoire".
  • 1990-1995. Coordinateur de la commission archéologique du Tandétron.
  • 1992-1995. Membre nommé du Conseil de Département sciences humaines du CNRS.
  • 1998-2004. Membre nommé à titre de personnalité scientifique du Conseil d'Administration du CNRS.
  • 2001-2008. Membre élu du Conseil scientifique de la Maison de l'archéologie et de l'ethnologie René-Ginouvès.

Muséum National d'Histoire Naturelle :
2002-2006. Membre nommé du Conseil Scientifique à titre de personnalité scientifique.

Étranger :

  • 2006-2010. Membre nommé à titre étranger du Comité d'Histoire, Histoire de l'Art et Archéologie du FNRS (Belgique).
    • Rapports d'évaluation pour le National Science Foundation (USA).
    • Rapports d'évaluation pour le Fonds de la Recherche Scientifique (Suisse).

Comités de rédaction :

  • Membre du comité de rédaction de L'Histoire (1978-1981).
  • Membre du comité de rédaction des Nouvelles de l'Archéologie (1978-2002).
  • Membre du comité de rédaction du Journal of World Archaeology.
  • Membre du comité de rédaction du Journal of Mediterranean Archaeology.
  • Membre du comité de rédaction du Journal of Field Archaeology.
  • Membre du Comité scientifique de Paléo.
  • Membre du Comité scientifique du Bulletin de la Société Préhistorique Française.
  • Membre du Comité scientifique d'ArchéoNil.

Orliac Catherine

  • FRAEPMSHRG-CO
  • Person
  • Chercheur au CNRS à partir de 1985

Michel Cécile

  • FRAEPMSHRG-CM
  • Person
  • Chercheur au CNRS à partir de 1990

Constantin Claude

  • FRAEPMSHRG-CLC
  • Person
  • Chercheur au CNRS à partir de 1979

Lepelley Claude

  • FRAEPMSHRG-CL
  • Person
  • 1934-2015

Claude Lepelley était spécialiste de l'Antiquité tardive et de l'Afrique romaine. Professeur à l'université Parix X Nanterre, il a dirigé le Centre de recherche sur l'Antiquité tardive et le Haut Moyen Age, devenu en 1998 une équipe de l'UMR 7041 Archéologies et Sciences de l'Antiquité de la MAE.

Etudes

    1. Agrégation d'histoire.
  • 1957-1959. Nomination à l'université de Tunis.
  • 1959-1962. Service militaire en Algérie.
    1. Thèse de doctorat d'Etat ès Lettres "Les cités de l'Afrique romaine au Bas-Empire, étude d'histoire municipale, université Paris-Sorbonne, sous la direction de William Seston.

Carrière

  • 1962-1967. Assistant à la Sorbonne.
  • 1967-1970. Maître de conférences à l'universités d'Amiens.
  • 1970-1984. Maître de conférences à l'université Lille 3 puis professeur en 1977.
  • 1984-2001. Professeur à l'université de Paris X-Nanterre.
  • 1992-2001. Direction de séminaires à l'Ecole Pratique des Hautes Etudes.

Autres responsabilités

  • 1982-?. Membre du Comité des travaux historiques et scientifiques puis secrétaire à partir de 1992.

  • 1987-2000. Président de l'Institut des études augustiniennes.

  • 1992-? Membre de l'Association pour l’encouragement des études sur l’Afrique du Nord préhistorique, antique et médiévale (anpam) devenue en 2000 la Société d’étude du Maghreb préhistorique, antique et médiéval (Sempam). Claude Lepelley était membre du bureau de l'Anpam.

  • 1992-2008. Directeur de la collection "Nouvelle Clio".

  • 1995-1996. Premier Président de la Société française d’études épigraphiques sur Rome et le monde romain (SFER).

  • Membre de la Société nationale des antiquaires de France et président en 2003.

Kepinski Christine

  • FRAEPMSHRG-CKL
  • Person
  • Chercheur au CNRS depuis 1984

Christine Kepinski-Lecomte est directeur de recherche émérite à l'UMR 7041 Archéologies et Sciences de l'Antiquité, ArScAn, équipe Histoire et archéologie de l'Orient cunéiforme (HAROC). Ses recherches portent sur l'archéologie du Moyen-Orient du Chalcolithique à l’Âge du Fer, notamment sur les villes et territoires de haute Mésopotamie (Ve-Ie mill. av. J.-C.) en Irak, Syrie et Turquie.

TITRES OBTENUS :

  1. Doctorat de 3e cycle en Archéologie Orientale, Université de Paris I.
  2. HDR, Université de Paris I.

DISTINCTION HONORIFIQUE :

  1. Prix Clio pour la recherche archéologique, prix spécial du jury.

ACTIVITES PROFESSIONNELLES :
1979-1984. Pensionnaire-déléguée de la DAFIq (Délégation Archéologique Française en Iraq).
1984-1988. CNRS, chargée de recherche à l'URA 8.

  1. CNRS, chargée de recherche à l'UPR 9032 puis à l'UMR 7041.
  2. CNRS, directeur de recherche à l'UMR 7041.
    Depuis 2015. Docteur de recherche émérite à l'UMR 7041.

ADMINISTRATION, ANIMATION ET GESTION DE LA RECHERCHE :
1981-1988. Direction de la mission archéologique de Haditha à Khirbet ed-Diniyeh (Irak).
1989-1990 puis 2000-2002. Direction mission archéologique du Sinjar à Tell Khoshi et Grai Resh (Irak).
1994-2007. Direction mission archéologique de Tilbeshar (Turquie).
2011- 2015. Direction mission archéologique du Peramagron (Iraq).
2005- 2009. Membre élu du Conseil de Laboratoire de l’UMR 7041.
2006- 2010. Responsable-adjointe élue, équipe 05 « Du Village à l’Etat au Proche et Moyen-Orient » de l’UMR 7041.
2006-2012. Membre du bureau, cycle de conférences, Les Amis de Larsa, en collaboration avec l’association Orient-Express des étudiants de l’Université de Paris I.
2006-2012. Membre du conseil scientifique de l’IFPO (Institut Français du Proche-Orient).
2006 (en cours). Expert auprès de l’UNESCO/INTERPOL ; Comité International pour la sauvegarde du patrimoine culturel irakien.
2012 (en cours). Membre du comité de lecture de la revue Anatolia Antiqua, IFEA (Institut Français d’Etudes Anatoliennes), Istanbul.
2012 (en cours). Expert MIUR (Italian Ministry of Education, University and Research).
2014 (en cours). Membre du bureau APMAP (Association Pour la Mission Archéologique du Peramagron).
2014 (en cours). Membre Conseil scientifique EMMS (Etudes Mésopotamiennes/Mesopotamian Studies).
2016 (en cours). Membre conseil scientifique revue Mesopotamia, Université de Turin.
Expertises occasionnelles, instances françaises : ERC (Editions Recherche pour les Civilisations), Editions MOM (Maison de l’Orient Méditerranéen), revue SYRIA, revue Anthropobotanica, CNIL (Comité national de l’informatique et des libertés), dossier BQR de l’ EPHE (Ecole Pratique des Hautes Etudes), Office central de lutte contre le trafic des biens culturels du Ministère de l’intérieur de l’outre-mer et des collectivités territoriales.
Expertises occasionnelles, instances étrangères : HCECR (High Commission for Erbil Citadel Revitalization) Iraq, DAAD (Deutscher Akademischer Austausch Dienst), Allemagne, ANVUR (Agenzia Nazionale di Valutazione del sistema Universitario e della Ricerca), Italie.

Jullian Camille

  • FRAEPMSHRG-CJ
  • Person
  • 1859-1933

Camille Jullian, historien, philologue et archéologue, a été professeur au Collège et France puis membre de l'académie des inscriptions et belles-lettres et de l'Académie française.
Ses principales recherches ont porté sur l'"histoire de la Gaule" dont les huit volumes ont paru entre 1908 et 1921.

  1. Camille Jullian entre à l’École normale supérieure.
  2. Agrégation d'histoire.
    1880-1882. Étude de l'épigraphie antique en Allemagne après du professeur Mommsen (université frédéric-Guillaume de Berlin) puis à l’École française d Rome.
  3. Doctorat sur les transformations politiques dans l’Italie impériale romaine.
  4. Professeur à l'université de Bordeaux.
  5. Professeur au Collège de France, titulaire de la chaire des Antiquités nationales.
  6. Membre de l'Académie des inscriptions et belles-lettres.
  7. Membre de l'Académie française.

Centre de formation aux recherches ethnologiques

  • FRAEPMSHRG-CFRE
  • Corporate body
  • 1946-1973

André Leroi-Gourhan crée le Centre de formation aux recherches ethnologiques (CFRE) en 1946. Il est reconnu institutionnellement en 1948.
En 1965, le centre est rattaché à l'Institut d'ethnologie qui est dissout en 1973. Ses activités sont alors prises en charge par le Muséum national d'histoire naturelle.

Baudez Claude-François

  • FRAEPMSHRG-CFB
  • Person
  • 1932-2013

Claude-François Baudez, archéologue mésoaméricaniste, était directeur de recherche honoraire au CNRS, membre du Laboratoire Archéologie des Amériques (UMR 8096).

1957-1960. Recherches sur le site de Papagayo et dans la vallée du Tempisque (Costa Rica)
1964-1965. Recherches dans la région du golfe de Fonseca et dans la vallée de Comayagua (Honduras)
1967-1969. Fouilles du site de Los Naranjos (Honduras) en collaboration avec Pierre Becquelin)
1971-1973. Fouilles du site de Tonina (Mexique) en collaboration avec Pierre Becquelin
1977-1980. Direction du Projet Archéologique Copan (Honduras)

  1. Fouilles du delta du Diquis (Costa Rica)

Girard-Farizy Catherine

  • FRAEPMSHRG-CD
  • Person
  • 1947-1997

Formation universitaire

    1. Certificats d'Ethnologie et d'Ethnologie Préhistorique (Sorbonne) ;
    1. Certificats de Géomorphologie (Institut de Géographie) et de Méthodologie Esthétique (Institut d'Art) ;
    1. Maîtrise spécialisée de Préhistoire (Panthéon-Sorbonne) et Licence es Lettres ;
    1. Certificat d'Anthropologie (Université de Paris IV) ;
    1. Doctorat de Troisième cycle en archéologie sur le moustérien de la grotte du Renne à Arcy-sur-Cure.

Carrière

    1. Entrée au CNRS.
  • 1976-1991. Membre du laboratoire d'ethnologie préhistorique de l'Université de Paris I en tant qu'Attachée puis Chargée de Recherche.
  • 1991-1997. Membre du laboratoire de préhistoire de l'Université des Sciences et Technologies de Lille en tant que Directrice de Recherche.

Activités de terrain

    1. Fouilles à la grotte du Bison d'Arcy-sur-Cure (directeur A. Leroi-Gourhan) ;
  • 1964-1965. Fouilles à la Quina (dir. G. Henri-Martin) ;
    1. Fouilles à Escolives-Ste-Camille (dir. R. Kapps) ;
    1. Fouilles à Auvernier (dir. A. Gallay) ;
  • 1966-1976. Fouilles à Pincevent (dir. A. Leroi-Gourhan) ;
    1. Fouille de sauvetage à Terra Amata (dir. H. de Lumley) ;
  • 1974-1978. Participation aux fouilles de sépultures de la Direction des Antiquités Préhistoriques d'Île-de-France ;
  • 1974-1981. Direction du chantier de fouilles de Mauran (Haute-Garonne), chantier école du Ministère de la Culture ;
  • 1982-1993. Direction du chantier de fouilles de Champlost (Yonne) ;
    1. Direction scientifique d'une fouille de sauvetage liée à des travaux autoroutiers.

Les publications sont signées Catherine Girard jusqu'en 1985, puis Catherine Farizy.

Chauchat Claude

  • FRAEPMSHRG-CC
  • Person
  • Chercheur au CNRS à partir de 1972

Baroin Catherine

  • FRAEPMSHRG-CB
  • Person
  • Chercheur au CNRS 1977-2013

Mission archéologique Caucase-Transcaucasie

  • FRAEPMSHRG-CAU
  • Corporate body
  • 2000-2003

Cette mission a été dirigée par Bertille Lyonnet et Catherine Marro (CNRS) en partenariat avec A. Rezepkin (Institut d'histoire de la culture matérielle de Saint-Pétersbourg, Russie) et A. Ozfirat (Université de Van, Turquie).

Results 141 to 160 of 194