Affichage de 186 résultats

Inventaires
Sous-sous-sous-série organique
Aperçu avant impression Affichage :

De 1993 à 1998

Sont conservés, selon les années : liste des participants, programme, courriers, notes prises au cours des sessions, bibliographies et documents distribués par les intervenants, fiches d'évaluation de la formation par les stagiaires, dossier de demande d'inscription à des plans académiques de formation.

  • Session 1993-1994.
  • Session 1994-1995.
  • Session 1995-1996.
  • Session 1996-1997.
  • Session 1997-1998.

De 1999 à 2005

Sont conservés, selon les années : programme, fiches d'évaluation par les stagiaires, bibliographies et documents distribués par les intervenants, bilan financier, courriers, notes prises durant les séances, coupures de presse, dossier de demande d'inscription à des plans académiques de formation.

  • Session 1998-1999.
  • Session 1999-2000.
  • Session 2000-2001.
  • Session 2001-2002.
  • Session 2002-2003.
  • Session 2003-2004.
  • Session 2004-2005 (seul le programme a été conservé).

Chrono départ et arrivée

  • GA9/1-9/2
  • Sous-sous-sous-série organique
  • 1992-2007
  • Fait partie de Revues "Gallia"

GA9/1. Années 1992-1997.
GA9/2. Années 1998-2007.
Un seul courrier pour 2004, absence de documents pour les années 2003 et 2005.
Absence de chrono arrivée pour 1992-1994 et 2006.

Fouilles de l'Acropole III de Suse

En 1977-1978, Henry T. Wright, professeur à l'Université de Michigan (Ann Arbor) fait un sondage au nord de l'Acropole afin de préciser la séquence stratigraphique des couches du milieu du IVe millénaire. Ce sondage vise à compléter l'information obtenue sur le chantier "Acropole I".

Fouilles de la Ville royale II de Suse

Le chantier appelé "Ville royale II" est ouvert en 1975, sous la direction de Pierre de Miroschedji (URA 19 du centre de recherches archéologiques, CNRS). Situé au sud-ouest du tepe de la Ville royale, ce sondage avait pour but de fournir un cadre stratigraphique précis de l'occupation de Suse durant l'époque néo-élamite, de la fin du IIe millénaire au VIe siècle avant notre ère. Il s'inscrit ainsi dans la continuité du sondage de la "Ville royale I" qui couvrait le IIIe millénaire, alors que le IIe millénaire était connu par les fouilles extensives de Roman Ghirshman (Ville royale A) . A l'issue de trois campagnes de fouille menées entre 1975 et 1977, Pierre de Miroschedji a pu définir la séquence archéologique de Suse pour la fin de la période médio-élamite et la période néo-élamite, ainsi que les étapes de l'histoire de son peuplement à partir d'un cadre chrono-stratigraphique et typologique solide.

Fouilles de l'Acropole I de Suse

Le chantier appelé "Acropole I" de Suse a été ouvert en 1969, sous la direction d' Alain Le Brun (URA 19 "Iran sud" du centre de recherches archéologiques, CNRS) . Implanté dans la partie sud-est du tepe de l'Acropole, ce sondage avait pour but de fournir un cadre stratigraphique précis de l'occupation de Suse, des origines de l'agglomération (début du IVe millénaire) jusqu'au milieu du IIIe millénaire. Entre 1969 et 1972, quatre campagnes de fouilles ont été menées puis deux autres campagnes ont eu lieu en 1977 et en 1978-1979. Alain Le Brun a pu alors reconnaître trois phases essentielles de l'évolution culturelle de Suse et grâce au matériel épigraphique mis au jour, définir les étapes de l'invention d'un système comptable puis d'une écriture originale, dans le dernier tiers du IVe millénaire.

Résultats 121 à 140 sur 186