Print preview Close

Showing 2276 results

Archival description
Archives nationales
Print preview View:

929 results with digital objects Show results with digital objects

Carte de France dite de l'Etat-Major type 1889 réalisée par le Service Géographique de l'Armée

Échelle : 1:80 000
Quelques cartes au 1:50 000

Chaque feuille est désignée par un nom de localité et par un numéro placé en haut et à droite (de 1 à 267). Le plus souvent, les feuilles sont découpées en quart et chaque coupure est désignée par son orientation (N-O, N-E, S-O, S-E).
Certaines feuilles apparaissent en plusieurs exemplaires.
On notera l'absence des feuilles suivantes : Châtillon ; Cholet ; Palluau ; La Roche-sur-Yon ; Bressuire ; Châteauroux ; Issoudun ; Les Sables-d'Olonne ; Aubusson ; Vizille ; Die ; Mont-de-Marsan ; Marseillan.

Plans de villes en France

Les plans sont relatifs aux villes suivantes : Alise-Sainte-Reine, Antibes, Aix-en-Provence, Marseille, Arles, Bayonne, Dax, Limoges, Metz, Périgueux, Rouen, Saint Emilion, Vienne (Isère), Narbonne, Fumel.

Échelles diverses (de 1:100 à 1:50 000).
Présence de plans sans échelle.
Présence de plans s.d.

Cartes du nord-est de la France et d'Allemagne

Les cartes sont relatives aux villes, départements et régions suivants : Strasbourg, Mulhouse, Alsace, départements des Ardennes et de la Marne, Bade-Wurtemberg , Hanovre, Hesse, Saarburg, Cernay (Haut-Rhin), Sentheim, Lorraine, Nancy.
Présence d'une carte des chemins de fer français du nord-est.
Échelles diverses (de 1:20 000 à 1:800 000)
Présence de cartes sans date et de cartes sans échelle.

Fouilles et trouvailles en France

Albert Grenier a conservé les nombreux rapports de fouilles et documents photographiques que lui transmettaient les archéologues à travers toute la France. A partir de 1945, dans le cadre de la nouvelle réglementation de l'archéologie, les rapports étaient parallèlement transmis à la Direction générale de l'architecture (Commission supérieure des monuments historiques) . Certains documents ont été utilisés pour préparer la revue "Gallia" depuis sa création en 1942. Les diverses annotations sur les tirages photographiques montrent en particulier le travail de sélection et de mise en page des illustrations. Les documents datés des années 1930 ont peut-être été utilisés par Albert Grenier pour publier les fouilles plus anciennes dans "Gallia" ou pour préparer les "Notes d'archéologie romaine" ou la "Chronique gallo-romaine" (Revue des études anciennes) dont il a la charge entre 1934 et 1946. Il est aussi probable que cette documentation lui ait servi à préparer ses ouvrages et en particulier le "Manuel d'archéologie gallo-romaine" paru entre 1931 et 1960. Les correspondances conservées aux cotes AG39 et AG40, témoignent des liens qu'Albert Grenier a pu nouer avec de nombreux fouilleurs ou érudits locaux, amateurs d'archéologie. Les informations qu'elles contiennent ont sans doute contribué à alimenter les nombreuses chroniques archéologiques qu'il publie durant toute sa carrière.

Results 1 to 20 of 2276