Inventaires et archives en ligne

Mission archéologique française de Cap Andreas-Kastros (Chypre)

Zone d'identification

Type d'entité

Collectivité

Forme autorisée du nom

Mission archéologique française de Cap Andreas-Kastros (Chypre)

Forme(s) parallèle(s) du nom

Forme(s) du nom normalisée(s) selon d'autres conventions

Autre(s) forme(s) du nom

Numéro d'immatriculation des collectivités

Zone de description

Dates d'existence

1970-1973

Historique

Les recherches menées par la mission archéologique débutent en 1970, sous la direction d'Alain Le Brun, directeur de recherche au CNRS.
Leur objectif est l'étude du processus de néolithisation de l'île de Chypre. Un premier chantier est alors ouvert à Cap Andreas-Kastros, sur le site d'un hameau de pêcheurs situé à la pointe de la péninsule du Karpas, sur la côte nord-est de l'île. Ce site date de la première occupation de l'île de Chypre par l'homme (le Néolithique précéramique de Chypre). C'est le seul site côtier qui a été fouillé de façon extensive. Après une prospection en 1969, quatre campagnes de fouilles sont réalisées par la mission entre 1970 et 1973, dans le cadre de deux structures de recherche du CNRS (recherches coopératives sur programme 50 et 362)
En 1974, l'invasion de Chypre par l'armée turque marque l'arrêt de l'exploration du site devenu inaccessible car situé dans la partie occupée par l'armée. Cependant, deux campagnes d'étude du matériel sont effectuées au Musée archéologique de Nicosie en 1975 et 1976.
Les recherches de la mission archéologique se portent alors sur le site de Khirokitia, gros village aux vestiges architecturaux impressionnants installé à plusieurs kilomètres du littoral au sud de l'île. Les fouilles débutent en 1977.
La publication des recherches à Cap Andreas Kastros a été assurée par la direction générale des relations culturelles du Ministère des affaires étrangères. L’ouvrage d’Alain Le Brun et son équipe est publié en 1981 (LE BRUN Alain, Un site néolithique précéramique en Chypre : Cap Andreas-Kastros, Paris, 1981). Le matériel issu des fouilles est déposé au Musée archéologique de Nicosie.

Lieux

Statut juridique

Fonctions et activités

Textes de référence

Organisation interne/Généalogie

Contexte général

Zone des relations

Zone du contrôle

Identifiant de la description

FRAEPMSHRG-MACAK

Identifiant du service responsable de la description

Règles et/ou conventions utilisées

Niveau d'élaboration

Niveau de détail

Dates de production, de révision et de suppression

Langue(s)

Écriture(s)

Sources

Notes relatives à la mise à jour de la notice